Qu'est-ce que la vie ?



Toi l’humain élevé dans l’abstrait,

Qui lis ces mots le regard circonspect,

Ne t’es-tu ô grand jamais demandé

Ce que la vie pouvait incarner ?

Un morceau de divin, une sculpture en chair,

Quelque chose qui se balade dans les airs ?

Il y a tant à dire et si peu à répondre,

Quoi faire pour s’en saisir et ne pas confondre !

La liste est longue comme une piste de ski

Dont l’arrivée côtoie le bout de l’infini…

Une biche qui traverse,

Un verre qui se renverse,

Une plumette qui vole,

Des étiquettes qui collent,

Quelques pièces qui s’assemblent,

Des moments qui se ressemblent,

Un sablier qui s’écoule,

Des amoureux qui roucoulent,

Est-ce là le cœur de ce que je traque,

Des babioles dignes d’un bric à brac ?

J’ai sûrement dû faire une erreur quelque part

Mal comprendre un truc ou arriver en retard

Mais en vérité il m’apparaît maintenant

Que la vie n’est pas la fugitive qu’on prétend

Manger, travailler, dormir, procréer,

Etaient à l’origine les piliers

D’une existence rondement menée

Bien loin d’une mort lente et déguisée

Mais l’évolution, le progrès du monde,

Ont rendu cette vision inféconde

Il lui manque l’essentiel, tout le sel

Pour donner son bon goût au naturel

Ecouter son cœur, poursuivre ses rêves

C’est la raison pour laquelle on se lève,

Et si l’on cherche encore où est la vie

Sentir son âme au quotidien suffit

Simplement rayonner d’Amour et de Joie

Assumer les valeurs en lesquelles on croit

Partager sa lumière comme sa sagesse

Ressentir la vie sans la chercher sans cesse


© Carole Richter

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout