Tu es le Château et le Roi

Mis à jour : 17 avr. 2020

On construit des châteaux de cartes et la Vie, pour notre plus grand bien, vient un jour souffler dessus.

Toutes ces cartes, on se décarcasse à les placer correctement, à les arranger pour qu’elles tiennent en équilibre. Même si ça vacille, on continue, on superpose : travail, check, une carte ; en couple, check, une carte ; Cdi, check, une carte ; maison, check, une carte ; enfant, check, une carte…


Etant à l’ouvrage, on croit dur comme fer que c’est un VRAI château que l’on construit, qui a de la gueule t’as vu, le château qui représente notre bonheur, notre réussite. Et quand parfois une carte s’envole, olaaa on se démène fort pour la replacer vite tout vite. On ne laisse pas son château tomber en ruines.


Puis un jour, avec ou sans préavis, une bonne bourrasque d’Eole s’amène et toutes les cartes s’envolent. Séparation, divorce, licenciement, perte d’un être cher, accident, problème de santé… Plus de château.

Ces bourrasques font partie du jeu. Elles te proposent de réaliser ce que la Vie cherche à enseigner : TU ES LE CHATEAU. Tu n’as pas besoin d’en construire un. Est-ce que le bonheur cherche à être heureux ?!!


Tout château que tu penses avoir construit est illusoire et inutile, puisque ton château est en toi. Tu ne le trouveras pas à l’extérieur, en checkant des cases que ton mental a prédéfinies (le coquin !) et en arrangeant des cartes ensemble (le sable non plus ça marche pas, mais j’avoue c’est fun).

Ton château c’est Toi, et justement, la Vie t’invite en Toi. Les cartes tombées, tu as 2 choix : tu peux les ramasser et recommencer, ou les laisser et essayer autre chose. Apprendre à faire connaissance avec Soi ? Oui, oui, oui !!! Fais donc ta visite guidée, tu vaux le détour je t’assure.


Je sais-je sais : quand ça s’écroule, c’est dur. Sur le moment, on se sent détruit par la Vie plutôt qu’en train de déballer un joli carton d’invitation où nous attend notre grand Amour - aouuuu. On manque souvent de recul pour voir que la Vie, débonnaire et merveilleuse, ne vient pas juste mettre le dawa.

Elle te fait signe, elle t’offre l’occasion de réaliser que tu n’es pas sans château : car je vais te dire, non seulement tu es le château (je me répète, c’est de la pédagogie ma foi) mais tu en es aussi le Roi. YOU’RE THE KING.


Les tournants secs que tu encaisses parfois viennent secouer le Souverain endormi en toi, pour qu’il se réveille et reprenne le règne de son domaine, dans l’Amour, la Compassion et la Justesse. Mode grand Monarque quoi.


Puisse cette belle métaphore t’inspirer pour comprendre combien le bonheur ne réside pas dans le « faire » mais simplement dans l’ « être ». Le bonheur ne se fabrique pas, il s’accueille, il se conscientise. Ca n’empêche pas de prendre des décisions, d’agir et d’avancer !! Mais pas en valet d’une quelconque construction, d’un manège ou d’un tas de cartes design ; en Roi de son Etre, qui baisse le pont-levis pour accueillir le Monde et apporter sa Lumière.

© Carole Richter


#feelgood #kinginsideyou #justbeaware

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout