Parfois j'ai l'impression d'être un cheval

Parfois j'ai l'impression d'être un cheval... On se comprend tellement eux et moi. Parfois je me demande si un humain pourra jamais m'apporter ça. Cette sensation d'être chez-moi. Cette paix. Cette joie. Cette évidence. Est-ce que vous avez déjà senti l'odeur du bout du nez d'un cheval, là où c'est tout doux et tout chaud ? Est ce que vous avez déjà pris le temps d'écouter un cheval mâchonner son foin, quand tout est calme ? Est ce que vous avez déjà caressé le front d'un cheval en posant votre main délicatement contre, quand il s'offre à vous ? Est ce que vous avez déjà regardé un cheval dans les yeux et vu son âme y danser, quand vous êtes entièrement là auprès de lui ? Est ce que vous avez déjà senti le souffle d'un cheval dans votre nuque et ses bisous dans votre cou, quand vous passez du temps tous les deux ? Est ce que vous vous êtes déjà connecté à un cheval et avez écouté son histoire, ses émotions, en totale osmose avec son cœur ? Je pourrais continuer encore et encore. Pour moi, tout est merveille chez eux. Je les vois et je m'apaise. Je les vois et je me rappelle qui je suis. Je les écoute, j'apprends, je m'élève grâce à eux. Si je vais mal, je me réfugie auprès d'eux, et ils me réconfortent, ils me régénèrent. Eux seuls ont apprivoisé ma solitude. Et mes émotions. Ils m'écoutent tellement... et ils m'aiment. Ô Dieu qu'ils m'envoient de l'Amour! Ils me donnent le sourire, et l'espoir. Mon chemin, c'est eux.

Ils méritent le meilleur. De retrouver leur place auprès des Hommes, comme partenaires, comme amis et guides (et ça veut pas dire que le cheval est fait pour manger des chips sur un canapé). J'essaie d'ouvrir les consciences dans ce sens dans mon travail. Merci à vous, mes précieux amis. Vous êtes dans mon cœur, et je crois aussi, dans chacune de mes cellules. Je vous aime. Et je vous honorerai toute ma vie.


© Carole Richter




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout