Faites - pas tout à fait - comme Narcisse : aimez-vous !

Dernière mise à jour : 29 sept. 2020


Vous devez déjà connaître le mythe de Narcisse : ce jeune homme tomba amoureux de son reflet, et ne cessa de se mirer dans l’eau de la fontaine du village, si bien qu'il en mourut… #top10desmortslespluscons

Morale retenue par la société : s'aimer trop, c'est mal. Se trouver génial, bouuuh. S'auto-congratuler, sérieusement ?!! Ce sont des façons d'être et de faire qui sont très mal vues et malvenues la plupart du temps. Quand ça arrive on dit "il est orgueilleux" "elle est prétentieuse" "dis donc quel égo !" "ça va les chevilles ?"


Et si… on se trompait ? Si on avait mal interprété le conte de Narcisse, si on avait tiré la « mauvaise » leçon ? Peut-être que dans la précipitation, on a jeté l’eau avec le bébé du bain…

Ce beau gosse de Narcisse, qui s'est miré jusqu'à plus soif, aurait pu s’éviter de se noyer dans un verre d’eau.


Voilà comment je vois les choses : au lieu de plonger l’égo le premier dans l’autokiff, ouvrons simplement notre cœur comme s’ouvriraient des ailes. Dans la légèreté, reconnaissons-nous des qualités extraordinaires, aimons-nous, allez, étreignons ce plaisir, cette joie, cet amour. Nous le méritons.


Avec le cœur ouvert, tout circule et la magie opère : ainsi, à bien y regarder, le reflet que l’on perçoit dans l’eau de la fontaine qui portait les traits de notre visage… se transforme : on y voit maintenant le visage des voisins, des amis, de la famille, de l’amoureux/se… Car se trouver des atouts merveilleux, c’est pouvoir également les trouver chez les autres. Oui, s'aimer, c'est le premier pas pour aimer l'autre. Alors permettez-vous de vous aimer !


Permettez-vous de vous trouver awesome, super, méga supra formidable. Car vous l'êtes. Et ceux qui vous entourent également. En le reconnaissant chez vous, vous le reconnaîtrez naturellement chez eux. Vous ne vous sentirez plus menacé par l’intelligence ou la sexytude de quelqu’un : vous lui reconnaîtrez simplement ses qualités, dans la confiance, car vous les reconnaissez chez vous. Alors tout va bien.


N'ayez donc pas peur de trop vous aimer, peu importe ce que l’on vous dit. Avec le cœur, c'est impossible de trop s'aimer. Faites simplement preuve de discernement, et distinguez quand c'est votre tête qui vous parle - en général, ça donne du "tu as raison" "t'es le meilleur, les autres sont nuls" - ou votre cœur, qui lui ne sera pas dans la comparaison ou le jugement manichéen, et pourrait vous dire "bravo, je suis fier de toi" ou "tu es merveilleux" tout autant que "quelle belle âme cette personne ! ", "il a une super idée, il mérite de réussir". Et en réalité tout cela, votre cœur vous le dit. Écoutez-le. Croyez-le. Cultivez et arrosez vos narcisses !!


Joyeux Printemps à tous !

© Carole Richter



31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout